Applied Statistics for Development in Africa, SADA 2016

Home / sections / Training Programs / Physical Oceanography and Applications

Physical Oceanography and Applications

Published in : Training Programs

Diplomas

JPEG - 129.9 kb
The France Ambassador giving the ICMPA student’s first diplomas issue by France government to the Representative of the State Ministry in charge of Higher Education and Scientific Research
JPEG - 147.2 kb
Jurys deciding on Mr DA ALLADA thesis defense; November 2nd , 2013

Master of Science in Physical Oceanography and Applications. Master Régional en Océanographie Physique et Applications

Présentation
Les recherches en sciences liées au climat, à son évolution, et à son impact sur les sociétés sont devenues ces dernières années une priorité au niveau international, en raison notamment de la mise en évidence du réchauffement climatique et de ses conséquences sur les ressources en eau, la santé, l’agriculture, l’aménagement du territoire, l’élévation du niveau des océans etc. En Afrique de l’Ouest, il a notamment été observé une nette diminution des précipitations (pluies) depuis les années 1970, associée à la baisse de l’intensité de la Mousson Africaine, avec des conséquences notables sur les sociétés. Le rôle de l’océan sur cette évolution, et plus particulièrement de l’Atlantique tropical et du Golfe de Guinée, a été mis en évidence, via l’importance de la température de la surface océanique pour les échanges entre l’océan l’atmosphère qui influencent les précipitations sur le continent.

Le Golfe de Guinée est le lieu où les variations de la température de surface de la mer se manifestent de façon la plus évidente. Ces variations influent fortement sur les conditions hydrologiques et les upwellings côtiers, zones d’intérêts économiques évidents pour les pays de la région, de par leur influence sur les ressources halieutiques. Ainsi, la compréhension des mécanismes contrôlant la variabilité climatique sur l’Atlantique tropical doit permettre un progrès important pour la prévision du climat aux échelles saisonnière et interannuelle et sur la gestion des ressources halieutiques. Par exemple, si les upwellings (remontées d’eaux froides riches en éléments nutritifs), équatorial et côtiers, sont essentiellement saisonniers, leur existence et leur amplitude sont aussi variables d’une année à l’autre, et peuvent probablement influer sur le déclenchement et l’intensité de la mousson observée en Afrique de l’Ouest. Il est par conséquent fondamental, dans une région qui est le siège d’upwellings importants, de comprendre quels processus interviennent sur la variabilité spatiale et temporelle de la température de la surface de la mer (SST).

Objectifs de la formation

La formation vise à former des étudiants à tous les domaines relatifs à l’océanographie physique et à ses différentes composantes. Ainsi, ils suivront une formation sur le climat, le rôle de l’océan sur le climat, les caractéristiques physiques de l’océan et les masses d’eau, la circulation océanique, les moteurs de cette circulation et de sa variabilité, les particularités de l’océan et de la circulation en zone équatoriale, les remontées d’eaux froides et leur dynamique (upwellings), les échanges en l’océan et l’atmosphère, la dynamique couplée océan - atmosphère, les modèles numériques et les outils d’analyse (données satellitaires, mesures in situ, produits complexes).

Les objectifs scientifiques et pédagogiques du Master Régional d’Océanographie Physique et Applications (MROPA) sont d’assurer à chaque étudiant, ayant déjà des bases solides en sciences mathématiques et physiques, une formation ouvrant sur la recherche dans les domaines de l’océanographie physique, de l’environnement côtier, de la relation entre l’océan et le climat, de l’impact climatique sur les ressources halieutiques et de la modélisation. Un tronc commun permettra de développer une culture commune aux étudiants. Des travaux dirigés permettront aux étudiants d’acquérir une formation pratique sur l’exploitation scientifique des mesures, produits ou résultats de modèles numériques. Les stages de recherche permettront aux étudiants de s’initier à l’exercice de la recherche au sein d’un laboratoire. Ils aboutiront à la rédaction d’un mémoire de stage, soutenu en fin d’année universitaire.
Les objectifs de cette formation sont donc multiples :

  • Former les bénéficiaires des cours pour leur permettre de s’engager de manière pertinente dans le domaine de la recherche en environnement, climat et océanographie
  • Assurer le transfert des compétences des enseignants intervenants (français ou autres) vers les enseignants africains de la sous région
  • Développer des équipes de recherche crédibles dans la sous région de l’afrique de l’Ouest
  • Aider à la dynamisation des activités de recherche au niveau régional.

Cette formation permettra une ouverture aux métiers de la recherche dans les domaines de l’océanographie, du climat et du réchauffement climatique, des ressources en eau, de l’environnement côtier (compréhension de l’évolution du littoral, érosion, aménagement du littoral et des structures portuaires, etc.), des ressources halieutiques…

Partenariat

La Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA – Chaire UNESCO) a adopté le projet, en tant que promoteur conjointement avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Ce projet est mené en concertation avec des universités françaises, dont l’Université Paul Sabatier (UPS, à Toulouse, France), qui est partie prenante dans le projet. Il est également soutenu par la compagnie TOTAL depuis septembre 2009. Le rattachement à moyen terme du Master Régional en Océanographie Physique et Applications (MROPA) à d’autres universités d’Afrique de l’Ouest est souhaité et même nécessaire, afin d’assurer son rayonnement régional.

Le MROPA fonctionne selon le système européen du LMD (Licence, Master, Doctorat). Il mentionne les maîtrises européennes et africaines (Master 1) qui sont en mesure d’intégrer le MROPA en deuxième année (Master 2). Il est rattaché dans un premier temps à deux établissements universitaires, l’Université Paul Sabatier de Toulouse (France) et l’Université d’Abomey-Calavi de Cotonou (Bénin). La direction du MROPA est assurée par un collège de trois personnes. Il est composé d’un représentant de l’Université Paul Sabatier, d’un représentant de la CIPMA (Université d’Abomey Calavi) , et d’un représentant de l’IRD. Un directeur est désigné au sein de ce collège. Le directeur est basé au Bénin. Il est assisté d’un co-directeur basé en France et par le secrétariat général des études et programmes de la CIPMA.

Durée de la formation

Le Master of Science en Océanographie Physique et Applications dure un (1) an après le Master 1 ou 2 ans après la License, tout autre diplôme équivalent. Il comporte un stage de recherche de trois mois qui s’effectue dans un des laboratoires de recherches de la CIPMA ou dans des laboratoires ou entreprises agréés avec suivi pédagogique par un enseignant de la formation. Les stages de recherche ont pour but de permettre aux étudiants de s’initier à l’exercice de la recherche au sein d’un laboratoire. Ils aboutissent à la rédaction d’un mémoire de stage, soutenu en fin d’année universitaire.

Profil du candidat

  • Justifier d’une bonne maîtrise de l’outil informatique ;
  • Disposer d’une connaissance en mathématique et physique ;
  • Disposer d’une bonne acuité visuelle pour voir en stéréoscopie. La formation accueille les meilleurs étudiants titulaires d’un Master 1 spécialisé en Sciences Mathématiques et/ou Physiques, ou de tout autre diplôme équivalent. La formation doctorale accueille les meilleurs étudiants titulaires d’un Master of Science de la Chaire en Océanographique Physique et Applications ou des candidats titulaires de tout autre diplôme équivalent.

Contenu du programme.

Les activités pédagogiques sont structurées en ‘’crédits’’ (ou unités de valeur) et comprennent aussi bien des enseignements théoriques que des stages pratiques en laboratoire ou en entreprise.
Les crédits sont au nombre de trois catégories :

  • Crédits de tronc commun : ils comprennent des cours de mise à niveau et de culture scientifique au label de la CIPMA-Chaire UNESCO, dont un enseignement de langue, qui font l’ossature d’un type de formation;
  • Crédits obligatoires : ils comprennent les cours spécialisés;
  • Crédits optionnels : ils comprennent des unités de valeur empruntées à d’autres formations pour compléter la culture scientifique de l’étudiant. Des dispenses de crédits peuvent être accordées sur demande, en fonction de la formation initiale des postulants.

i) Crédits de tronc commun

  • Mécanique des fluides
  • Analyse numérique, probabilité et statistiques
  • Langues : Anglais / Français
  • Informatique et logiciels
  • Théorie générale des ondes

ii) Crédits obligatoires

  • Introduction à l’océanographie physique
  • Océanographie dynamique
  • Chimie et biogéochimie de l’océan
  • Télédétection
  • Initiation à l’offshore

iii) Crédits optionnels

  • Dynamique avancée
  • Dynamique sédimentaire
  • Statistique appliquée à la climatologie
  • Modélisation numérique et assimilation de données
  • Produits satellitaires pour l’océanographie.
  • Interaction océan atmosphère
  • Ecosystèmes côtiers
  • La dynamique de la mousson africaine et le rôle de l’océan
  • Interaction physico-biologie et ressources halieutiques
  • Changement climatique
  • Gestion de l’information et des données géoscience/écologie

ADMISSION :

L’admission aux formations se fait sur étude de dossier par un jury international. Les frais d’étude de dossier s’élèvent à trente cinq Euros soit 20 000 FCFA non remboursable. Un nombre limité de bourses est disponible, généralement attribuées aux meilleurs étudiants après une première année d’évaluation à la Chaire. Les étudiants réguliers doivent s’acquitter des frais d’inscription et d’études. Pour d’amples informations, contactez le Secrétariat de la Chaire.

Dossier de candidature / Admission
Le dossier de candidature comporte :

  • Une fiche de renseignements ;
  • Copie de l’extrait d’acte de naissance ;
  • Une demande manuscrite ;
  • Une copie du (ou) des diplôme(s) et relevés de notes;
  • Un curriculum vitae ;
  • Une lettre de Motivation;
  • Deux enveloppes à l’adresse du candidat ;
  • frais d’étude de dossier de 20 000fcfa.

Les dossiers de candidature doivent être adressés à :
Chaire Internationale de Physique Mathématique et Applications
(CIPMA- Chaire UNESCO), 072 B. P. 50, Cotonou, République du Bénin
Tel.: +229-21 38 61 28/27
Fax: +229-21 38 61 27
E-mail: cipma_secretariat@cipma.net
avec copie à: ezbalo@yahoo.fr;

Date de clôture de dépôt des candidatures : 15 septembre 2014.

Télécharger le dépliant:

PDF - 300.6 kb
Dépliant Oceanographie
ICMPA-UNESCO Chair - 072 BP 50 Cotonou, Rep. Benin - Fax: +229-21 38 61 27 - Tel.: +229-21 38 61 28/27 - E-mail: cipma_secretariat@cipma.net Copyright CIPMA BENIN 2014 Webmaster: OKEY Toussaint - Email : okeytoussaint@gmail.com